Gouvernance

La vision de SMart s’inscrit dans la tradition du mouvement mutualiste et coopératif permettant à des travailleurs de partager leur outil de travail et à développer entre eux de nouvelles formes de solidarité. Dès lors, il s’agit pour SMart de soutenir les initiatives génératrices d’activité et donc de créer un système permettant aux artistes de ne pas créer systématiquement une entreprise à chaque fois qu’ils ont à porter un projet.

La finalité du projet de SMart est de répondre à une utilité sociale et collective. Mais son ampleur nécessite une organisation économique et entreprenariale (investissements, partenaires financiers..). Pour répondre à cette double ambition, SMart est organisée en Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC). 
Adaptée à la finalité du projet, cette structure issue de l'économie sociale correspond par ailleurs à l'investissement des fondateurs et aux contraintes réglementaires du secteur.

La finalité du projet de SMart est de répondre à une utilité sociale et collective. Mais son ampleur nécessite une organisation économique et entreprenariale (investissements, partenaires financiers..). Pour répondre à cette double ambition, SMart est organisée en Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC).

Adaptée à la finalité du projet, cette structure issue de l'économie sociale correspond par ailleurs à l'investissement des fondateurs et aux contraintes réglementaires du secteur.

Le cloisonnement règlementaire français est à la source de l'organisation de SMart.

Une structure centrale (SCIC) regroupe différentes entités juridiques pour produire des projets à la fois dans le domaine du spectacle vivant mais aussi dans d'autres secteurs liées aux métiers de la création.

Ces modules de production sont des structures juridiques dédiées à la gestion des activités des membres et disposent des agréments règlementaires nécessaires.